BLOG - VIE FAMILIALE

Coronavirus et rentrée 2020 : 3 conseils pour aider vos enfants

Billet ajouté le 15 septembre 2020 à 14h39

Cette rentrée inédite, où les gestes barrières sont essentiels, est axée sur la remise à niveau des élèves.

 

Quelque 12 millions d'élèves vont reprendre le chemin de l'école dans une semaine. Alors que les indicateurs épidémiques se dégradent en France, la rentrée scolaire sera placée sous le signe des mesures barrières. Avec, dans l'ombre, la menace d'une fermeture des établissements scolaires en cas de flambée épidémique dans une région.

 

Cette rentrée est placée sous le signe de l'évaluation et le renforcement des savoirs qui auraient dû être acquis l'an dernier, mais dont l'apprentissage aurait été compromis par le confinement, comme l'explique le site Éducsol. Des évaluations de niveau devront, au besoin, donner lieu à des remises à niveau "sans délai", collectives et individuelles.

 

1. Reprendre le rythme... à l'heure des gestes barrière

 

Le plus difficile pour les enfants, notamment les plus jeunes, est probablement derespecter les gestes barrière après un été à la maison ou en vacances. Si on évalue encore mal la contagiosité des enfants, le port du masque est obligatoire pour tous les enfants de plus de 11 ans.Comme pour les horaires de coucher, le plus tôt sera le mieux : il est temps de reprendre progressivement les bonnes habitudes.Le tout en prenant l'habitude de (bien) se laver régulièrement les mains.

Si vous avez fait l'école à la maison durant le confinement,vous pouvez aussi revoir des notions abordées avec vos enfants. Pour vous aider à cibler les besoins, des exemples de tests de niveau pour les divers niveaux sont mis à disposition par l'Éducation nationale

 

2. Parler aux enfants, leur expliquer, les rassurer

 

La menace épidémique qui reste forte en France et dans le monde peut créer de l'incompréhension et de l'anxiété chez vos enfants.N'hésitez pas à en parler avec eux pour répondre à leurs questions et cerner leurs craintes. Le coronavirus peut rajouter du stress à une période déjà angoissante pour de nombreux enfants.

Vous pouvez aussi aller au devant de leur question en leur rappelant ce qu'est ce virus et cette épidémie, pourquoi il est important de respecter les gestes barrière, etc. De même,vous pouvez leur parler des tests de niveau qu'ils seront probablement amenés à faire, et à les rassurer dès maintenant sur le fait qu'ils ne sont là que pour les aider.

 

3. Échanger avec l'établissement scolaire

 

Pendant le confinement et les vacances, vous avez été la seule personne à avoir un œil sur vos enfants. Peut-être avez-vous remarqué à ces occasionsdes angoisses, des difficultés scolaires, des questions récurrentes liées au coronavirus et/ou à l'école.Si c'est le cas,vous pouvez informer l'établissement scolaire de vos enfants ou ses enseignants. Vos enfants ne sont probablement pas les seuls à connaître de telles difficultés. En revanche, il est possible que les équipes pédagogiques n'aient pas spécifiquement pensé à celles-ci.Vous pouvez aussi vous rapprocher des associations de parents d'élèves, qui pourront, elles, centralisées l'ensemble des réactions de parents et référer au nom de l'ensemble des parents aux équipes pédagogiques.