BLOG - FRAGILITÉ

Soutiens concrets à votre proche fragilisé

Billet ajouté le 20 mai 2020 à 13h07

Visite à un proche fragilisé ? Formation et aides financières pour les proches aidants ? Réponses à 3 questions récurrentesQuestion 1 - Confinement Coronavirus : ai je droit de rendre visite à mon proche fragilisé ?Parmi les mesures dérogatoires autorisant les Français à sortir de chez eux, figure les visites à des proches dépendants. Dans son allocution du lundi 16 mars, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a clairement indiqué que les déplacements étaient autorisés pour « assister les personnes vulnérables » ainsi que « pour venir en aide à un proche dépendant ». Cela signifie qu’il ne faut se déplacer que si la situation de votre proche le nécessite. De même, s’il bénéficie d’une aide à domicile, cette dernière sera autorisée à continuer son activité, si elle effectue des tâches vitales pour la santé de la personne concernée. La santé des proches, rare exception de déplacement Coronavirus.

 

Sur le site du ministère de l’intérieur, une Foire Aux Questions stipule clairement l’un des motifs valables pour sortir de chez soi durant le confinement Coronavirus : « Pour des motifs familiaux impérieux, l’assistance de personnes vulnérables ». Et à la question posée clairement « Puis-je me rendre auprès de parents dépendants ou de proches ?, la réponse est la suivante : « Uniquement pour vous occuper de personnes vulnérables et en vous rappelant que les seniors sont les personnes les plus vulnérables et qu’il faut les protéger le plus possible de tout contact. »

 

Question 2 : Mon proche fragile vit maintenant chez moi. Existe t il des formations pour les proches aidant ?

 

Les aidants familiaux peuvent être confrontés à des situations difficiles, ce qui peut générer de l’épuisement et de l’isolement. En adoptant les bonnes attitudes et les bons gestes, le quotidien peut être allégé. Il est important d’être écouté, accompagné et formé.

 

Pour savoir ce que dit la loi et connaître les organismes et lieux de formation c’est par ici.

 

Question 3 : Quelles aides financières pour les proches aidants ?

 

Il est possible d’être salarié ou dédommagé par un proche malade dont on doit s’occuper grâce au statut d’aidant familial. Il s’agit toutefois d’un engagement particulier à ne pas prendre à la légère. Si la personne dépendante perçoit une aide sociale telle que l’allocation personalisée d’autonomie (APA° ou la prestataion de Compensation du Handicap (PCH), elle peut s’appuyer sur celle ci pour rémunérer ou défrayer son aidant familial.

 

Pour connaître vos droits et les conditions d’accès aux aides financières, c’est par ici.